L’ordre des étapes du réglage :

  1. Sélectionnez la longueur de corde correcte. Il est préférable d'utiliser la longueur recommandée par le fabricant.
  2. Définissez le tiller. Faites en sorte que le tiller du haut soit à peu près 5 mm plus grand que le tiller du bas.
  3. Alignez les branches. Il faudra que la corde passé au centre de la poignée et les branches.
  4. Bloquez le bouton Berger. Ensuite, ajustez le centreshot.
  5. Tirez quelques flèches empennées et quelques flèches sans plumes à environ 15-20 mètres. Réglez le point d'encochage afin que les flèches empennées et sans plumes tombent à la même hauteur.
  6. Toujours avec le bouton Berger bloqué, réglez votre vue afin que vous obteniez un résultat groupé autour du centre de la cible.
  7. Maintenant, ne changez pas le réglage du viseur. Débloquez le bouton Berger et réglez la tension du ressort à votre convenance (pas trop dur, pas trop faible).
  8. Maintenant que vous avez une certaine pression sur le ressort, vous aurez besoin d’excentrer un peu la flèche de vrai centreshot, donc ajustez la position de bouton Berger.
  9. Tirez quelques flèches pour voir où est le centre du groupe. Si les flèches sont vers la gauche, déplacez le bouton Berger vers la droite et vice versa.
  10. Tirez quelques flèches empennées sur une distance plus longue et vérifiez qu'elles volent bien.

L’allonge

L'allonge

L'allonge.

L’allonge est définie comme la distance, arc en tension, entre le creux de l’encoche et le bord extérieur de l’arc (côté clicker). Cette mesure doit bien entendu être effectuée dans le respect des postures et des placements.

L’allonge est un facteur déterminant puisqu’elle conditionne :

 

 

Attention, la modification du tiller entraîne une modification de la force de l’arc.

Le tiller

Le tiller représente l'équilibre entre les branches de l'arc. La poignée et le grip n'étant pas symétriques, le tiller doit être ajusté.

Le tiller est la différence entre la distance qui sépare la corde de la base de la branche haute (tiller haut) moins la distance entre la corde et la base de la branche basse (tiller bas). La poignée et le grip n'étant pas symétriques, on fait un préréglage à 5 mm. Le but est d'équilibrer les forces transmises par les branches de façon à obtenir une sortie droite de l'arc. Une pression trop forte de la branche du haut pousse la flèche vers le bas et inversement. Il faut que la flèche quitte le repose-flèche sans l'écraser ni décoller.
On peut le décomposer en deux :

Le band

Band

Band.

Le band est la distance entre le creux de la poignée et la corde. La hauteur de band doit initialement être réglée sur les valeurs recommandées par le constructeur. Le band est fonction du type d'arc, des branches et de la corde.

On obtient une meilleure vitesse avec une valeur de band réduite. Le prix à payer est qu’aucune erreur de tir ne soit pardonnée.

Mettre le band proche de la valeur supérieure garantit une sortie franche qui masque les erreurs. Voici des valeurs approximatives de band en fonction de la hauteur de l'arc:

Branches 70 pouces Branches 68 pouces Branches 66 pouces
Poignée 23" 21,5 à 23,5 cm 21 à 22,8 cm 20,5 à 22 cm
Poignée 25" 22 à 25 cm 21,5 à 23,5 cm 21 à 22,8 cm

Le meilleur band est celui qui occasionne le moins de vibrations sur l'arc. On peut le régler (voir : ordre des réglages) au son que fait l'arc après une décoche. Si le bruit est fort (claquements), il y a de forte chance pour qu'il faille l'ajuster. On commence à le régler en mettant le band au minimum, puis on l'agrandit. Le bon band est atteint quand cela ne claque plus.

Un mauvais band nuit à l'efficacité de l'arc. On peut donc également le régler plus finement en observant la hauteur des flèches à une distance assez importante où on groupe habituellement bien les flèches. Le viseur n'est pas réglé, mais il faut vérifier à chaque fois le détalonnage. Chaque impact peut être mesuré et reporté sur un graphique (voir ci-contre). Le meilleur réglage correspondra au point le plus haut.

Le détalonnage

Détalonnage

Détalonnage de la flèche sur la corde.

Te

Le Té de l'archer.

 

Le détalonnage (nock set) doit être initialement 3-5mm plus haut que le support de flèche. Prenez une équerre pour vérifier cette valeur.

Une autre méthode est de mesurer le tiller, et de placer le point d’encochage à la même valeur que cette mesure. Par exemple, si le tiller est mesuré à 4mm, mettez le point d’encochage à 4mm au-dessus du repose flèche.

 

Il vaut mieux un détalonnage trop grand que l'on affine en diminuant car un détalonnage réglé trop bas endommage rapidement le repose-flèche.

Le réglage du détalonnage se fait au travers la réalisation du test flèches empennées/flèches non empennées. Ce test consiste à tirer des flèches empennées et des flèches non empennées sur un visuel à 18 mètres pour les novices et 30 mètres pour les plus expérimentés.

 

 

Nock set trop bas

Nock set trop bas.

Nock set trop haut

Nock set trop haut.

Toutes les flèches doivent arriver à la même hauteur (± 3 cm), mais :

 

 

Le repose-flèche

Repose-flèches

Repose-flèches.

Taille repose flèche

Taille repose flèche.

Le repose-flèche en plastique et le repose-flèche métallique effaçable sont les deux modèles les plus particulièrement utilisés. Le modèle en plastique ne nécessite que peu de réglages mais présente une durée de vie limitée. En cas d’utilisation du modèle métallique, la tige ne doit dépasser que de 2 mm du tube afin d’éviter tout contact avec l’empennage lors de la libération. Dans le plan vertical, on règle la position du repose-flèche de façon à ce que le point de contact de la flèche sur le repose flèche soit à la verticale de l'axe du bouton compensateur et du point de contact du grip. Dans le plan horizontal, on règle la position du repose-flèche de façon à ce que la flèche appuie au milieu du bouton compensateur. Donc quand on change de diamètre de tubes, il faut rééquilibrer ces valeurs.

Le Berger button

Berger

Bouton Berger.

Le Berger button permet d’optimiser le vol de la flèche en limitant ses oscillations horizontales.

D'abord on positionne la flèche de façon à la faire dépasser de la corde d'une demi-épaisseur du côté de l'extérieur de la fenêtre d'arc. Préalablement au réglage du Berger button, il convient de valider le calibre des flèches utilisées au regard de la force de l’arc. Le calibre des tubes est adapté lorsque les flèches empennées et non empennées sont groupées en cible (ex. : flèches tirées dans la zone du 8, sur un blason de 80 cm à 18 m). Si le calibre des tubes n’est pas adapté, le réglage du Berger button ne pourra pas avoir d’influence positive sur le groupement.

Le Berger button se règle en tirant des flèches empennées sur une bande de papier (large de 5 à 10 cm) fixée sur la paille à une distance de 20 mètres. L’archer durcit ou assouplit son Berger button jusqu’à placer ses flèches dans la bande de papier.

Le rôle du bouton compensateur (berger button) est double, premièrement il permet de positionner la flèche correctement dans la fenêtre d'arc, deuxièmement il permet d'absorber l'ondulation de la flèche (paradoxe) lors de son départ.

Pour un droitier (inverser pour un gaucher):

Si les flèches arrivent à gauche, desserrez la vis de pression du ressort pour assouplir le berger. Si les flèches arrivent à droite, serrez la vis de pression du ressort pour durcir le berger. Ajustez jusqu'à ce que vous obteniez un groupement.

Avant de passer aux réglages fins, vérifier l'adaptation flèche-arc en tirant à 15 mètres des flèches empennées et sans plume. Les flèches sans plume doivent être dans le même groupement que les autres.

Analyse de résultats

Afin de comprendre ce qui se passe quand les flèches ne vont pas où vous voulez qu'elles aillent, tout en restant groupées, voici un dessin permettant d'analyser les causes :

Alignement

Analyse de résultat.

L’alignement des branches

Pour un rendement optimal de l’arc, les deux branches doivent être alignées avec la corde ; cette dernière, passant au milieu des branches, doit également être alignée avec la stabilisation (à condition que le pas de vis de celle-ci soit droit). L’utilisation des cales Beiter© est encouragée.

Les modalités d’alignement des branches sont différentes d’une marque à l’autre et sont complexes à mettre en œuvre. Il est donc fortement recommandé de se faire aider par un entraîneur ou un spécialiste d’archerie.

Alignement de la flèche (centre shot)

Alignement

Alignement.

Mettez un ruban adhésif sur chaque branche et faites une marque au milieu de chaque branche. Positionner l'arc pour qu'il n'y ait aucune pression sur les branches. Encocher une flèche et placez-vous derrière l'arc en alignant la corde avec les repères sur les rubans adhésifs. Vérifier la position de la flèche vis à vis de la corde.

La flèche doit déborder vers l’extérieur (la moitié de la largeur de la flèche) (vers la gauche pour un droitier, vers la droite pour un gaucher).

Un tel alignement va permettre de limiter les oscillations horizontales de la flèche (“fishtailing”) et tout contact entre la flèche ou son empennage et l’arc ou le repose-flèche. L’alignement de la flèche se fait grâce à l’utilisation du Berger button :

 

Le choix des flèches

Te

Encoches.

Selon le niveau, l'usage et le budget, on choisira une flèche toute montée avec tube carbone "premier prix" pour un débutant, un tube carbone de qualité pour le tir à l'extérieur, un tube aluminium pour le tir en salle ou la chasse, le tube aluminium-carbone pour les compétiteurs que le prix n'effrayera pas. Les fabricants de tubes fournissent tous des tableaux de sélection du fût. Le principe à retenir est que plus la flèche est longue et plus la puissance de l'arc est grande, plus le tube doit être raide pour supporter le choc. Le tube ne doit pas non plus être trop raide sinon en plus d'être excessivement lourd, il ne sortira pas correctement de l'arc. A ce niveau, les réglages de l'arc n'étant pas faits, on choisira une pointe de poids moyen et on affinera l'adaptation flèche-arc plus tard, le choix se situera plutôt au niveau d'une pointe avec ou sans insert, couvrante ou alignée sur le tube. Au niveau du choix de l'encoche, le principal critère est la couleur qui vous plaira le mieux.

Pour les plumes, il y a un vaste choix de couleurs et de formes mais ce qui nous concerne étant plus technique, notez que les plumes longues s'utilisent pour les courtes distances de tir et en l'absence de vent donc plutôt en salle et les plumes courtes sont destinées à un usage extérieur sur de plus longues distances. Vous aurez aussi le choix entre divers matériaux avec des caractéristiques différentes. Les plumes plastiques sont les plus solides, les plumes naturelles ont le charme de la tradition, les "spinwings" stabilisent mieux le vol grâce à la rotation qu'elles donnent au tube et conviennent mieux aux tubes légers. Si vous montez vos flèches vous-même, pensez à couper les tubes proprement avec une meule ayant une vitesse de rotation très élevée ( surtout pour le carbone ) et à les ébavurer, à coller la pointe avec une colle adaptée ( généralement une résine ), à dégraisser le tube et les plumes avant de les coller et à laisser juste assez de place entre l'encoche et les plumes pour ne pas risquer de les toucher lors de la décoche.

Notes

Le poids des pointes est exprimé en "grains" : 1 gramme = 15,432 grains ; 1 grain = 0,0648 gramme

Les longueurs de flèches et d'arc sont exprimées en pouces : 1 cm = 0,3937 " (pouce) ; 1 " (pouce) = 2,54 cm

La puissance de l'arc est exprimée en livres : 1 kg = 2,205 lbs (livres) ; 1 lbs (livre) = 0,454 kg

Réglage de la stabilisation

La stabilisation a un double rôle, d'une part elle permet de stabiliser l'arc pendant la visée, d'autre part elle amortit les vibrations transmises lors de la décoche.

Le réglage du rôle de stabilisation se fait en modifiant l'équilibre de l'ensemble par ajout et/ou suppression des poids aux extrémités du stabilisateur central et des stabilisateurs latéraux et en modifiant l'écartement entre les latéraux (réglage dans le plan horizontal) ainsi que l'angle formé entre le latéral et le central (réglage dans le plan vertical).

Au moment de la décoche, un arc bien équilibré doit sortir de la main à l'horizontal puis basculer après un léger temps mort. Si le stabilisateur central donne une impulsion vers le haut avant de basculer, il faut alourdir le central, et/ou alléger les latéraux, et/ou réduire l'angle entre les latéraux et le central. Si l'arc bascule trop vite, il faut alléger le central, et/ou alourdir les latéraux et/ou augmenter l'angle entre les latéraux et le central.