Dans les disciplines du tir à l'arc, l'arbitre possède plusieurs cordes à son arc! Il sait tirer; il connaît les règlements sportifs des différents tirs (extérieur, en salle, campagne, ...) ainsi que les règlements généraux; il a suivi une formation spéciale et a prêté serment : il représente la FFTA (Fédération Française de Tir à l'Arc) s'il est arbitre fédéral, il représente la WAF (World Archery Federation ou Fédération Mondiale de Tir à l'Arc) s'il est arbitre international.

Il sert à "appliquer et de faire appliquer exactement et loyalement les règlements établis par la FFTA, dans toutes les épreuves sportives" (extrait du texte du serment de l'arbitre FFTA).

Les vérifications

Tenue du Club

Tenue de la Compagnie.

 

Avant, pendant et après chaque épreuve, l'arbitre procède à un certain nombre de vérifications et d'application des règles administratives et sportives.

Par exemple, au niveau de l'organisation, il vérifie : l'aménagement du site de la compétition, l'accès au terrain et ses règles de sécurité, le jury.
A niveau des compétiteurs, il vérifie : les licences, les classements, la conformité du matériel (arcs, marquage des flèches), la tenue.
Il vérifie aussi les dispositions médicales, la publicité, le vent pour les compétitions extérieures; enfin, il s'occupe également des abandons, des sanctions, des réclamations, des litiges.
Ainsi, l'arbitre n'est pas là pour appliquer des sanctions, mais pour contrôler que tout se déroule dans le plus bel esprit : l'esprit sportif! Toutes ces vérifications (cette liste n'est pas exhaustive) font du travail d'arbitrage, un travail pointu et bien cadré. L'arbitre doit posséder un oeil de lynx pour que rien ne lui échappe!

Les règles de sécurité

Sur le terrain, en entraînement comme en compétition, il faut observer quelques règles de base en matière de sécurité; elles sont parfois simplement du ressort du bon sens, ou strictement liées au sport en lui-même.
Sport potentiellement dangereux, le tir à l’arc ne doit être pratiqué que dans un lieu réservé à cet usage avec un encadrement approprié ; au Jardin d'arc, nous avons beaucoup d'espace : nous nous devons donc d'être vigilants!

Sur le pas de tir :
En présence de plusieurs archers, il faut toujours se tenir derrière la ligne de tir. Au Jardin d'arc, elle se matérialise par la bordure délimitant le gazon. Transgresser cette règle peut mettre tous les archers (et aussi les spectateurs) en danger ; en compétition, elle entraîne l’exclusion!
Quelque soient les circonstances, il ne faut jamais armer l’arc en pointant la flèche ailleurs qu’en direction de la cible, car aucun archer n’est à l’abri d’une décoche accidentelle, même si c'est un très bon archer ou s'il est expérimenté.

Ramassage des flèches :
Pour aller rechercher ses flèches, il faut attendre le dernier tir du dernier archer.
Au Jardin d'arc, le signal de ramassage est : « résultats » ou « flèches ».